07/02/2010

* Tomme-Lepoint (2)

Première réaction à propos de l’article consacré à Tomme-Lepoint qui nous vient d’un calamophiliste de la région, Jean-Marie Kest, qui lui aussi a tenté d’approfondir le sujet. 

 ‘’… Sur certaines plumes on peut lire le nom de Montigny-le-Tilleul et non pas Marchienne-au-Pont. 

 Tomme Lepoint + Montignies


 Par contre à l'inverse,  je n'ai jamais vu ni sur les plumes, ni sur les boîtes, la mention Marchienne-au-Pont … J’ai essayé de localiser l'ancienne papeterie Tomme-Lepoint, mais sans réel succès. Il est vrai que Montigny-Le-Tilleul jouxte Marchienne-au-Pont, à savoir que la plus grande artère (route de Beaumont) passe à la fois sur Marchienne et Montigny le Tilleul… que juste à la limite entre Marchienne et Montigny-le-Tilleul se trouvait une très ancienne papeterie (à proximité de 2 grandes écoles l'Athénée Royal et le lycée) et la papeterie en question est, elle,  bien située sur Marchienne d'où peut-être la confusion.  Malheureusement ni au cadastre, ni aux administrations de Marchienne, ou de Montigny, on n'a pu me confirmer qu'il s'agissait de la maison Tomme-Lepoint. ‘’ …
‘’ … Autre point, sur le panneau TOMME-LEPOINT mis en illustration, la plume qui illustre les différentes phases de fabrication, est la n° 51. Cette plume ressemble très fort à une plume ballon (même ajour, même taille, sauf que la frappe estampée est un Lion se tenant debout,  en lieu et place d'un ballon. …’’

Tomme Lepoint plumes lepoint 51

 

Dont acte… On notera toutefois que sur le présentoir, la plume n° 51 est présentée dans sa finition ’’bronze’’…. Cette dernière aurait donc aussi été commercialisée en version acier ?

18:44 Écrit par ra51 - dans Marques belges | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Tomme - Lepoint (2) Io sto leggendo con estremo interesse la disputa sulla località alla quale attribuire l’operativà di L. Tomme Lepoint.
Io ritengo che si potrebbe dire, senza sbagliare, che l’attività della società può essere associata a Charleroi, a Montigny-Le-Tilleul ed a Marchienne-au-Pont.
Infatti, sul pennino è chiaramente leggibile Montigny-Le-Tilleul, la carta postale è stata scritta da L. Tomme a Marchienne-au-Pont e sul documento del 31 ottobre 1952 si può leggere che la società è stata registrata alla Camera di Commercio di Charleroi.
A proposito dell’anno di fondazione, poi, io penso che la società, senza ombra di dubbio, sia stata fondata nel 1870: sempre sul documento del 31 ottobre 1952 è chiaramente indicato l’anno 1870 sulla ragione sociale.

Écrit par : Valerio Pacciolla | 08/02/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.