30/01/2013

* Mine d'encre (3)...

Restons dans le sujet avec trois plumes qui pourraient avoir la même fonction. En premier lieu, la BREVETTATA.  J'ai testé cette plume en la trempant, mais n'ai réussi qu'à faire de superbes pâtés.  Etait-elle conçue pour la mine d'encre ?  Sa forme en tire-bouchon semble être adaptée en conséquence. (*)

brevettata.jpg

Autre plume, de Félix POTIN, Paris, qui à première vue possède un réservoir d'encre inférieur, mais pourquoi cette forme, et pourquoi un réservoir "mobile" ?  L'encre solide en mine était-elle également disponible en ''pastilles'' ?

felix potin.jpg

Une troisième enfin, tout aussi curieuse. Le réservoir supérieur n'est guère adapté à l'insertion d'une mine, ou alors en position latérale, sur à peine 1 cm.  Des "pastilles" étaient-elles également prévues pour les approvisionner ?

BArnard.jpg

(*) Thierry BOURBIE (Adh CCOE N° 223) signale que cette ''plume'' est en réalité un réservoir destiné à être placé sous une plume ordinaire et non prévue pour l'écriture.

13:01 Écrit par ra51 - dans Plumes remarquables | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.