31/01/2013

* Mine d'encre (4) ...

Les plumes à ressort pour mine d’encre, étaient évidemment bien plus chères que les autres car leur processus de fabrication était plus long et compliqué.

Mais les plumes normales pouvaient aussi écrire plusieurs mots sans les replonger dans l’encrier.

Beaucoup de fabricants, pour la plupart anonymes,  avaient pensé à la solution. Ajouter un petit réservoir à la plume avant de la mettre dans le porte plume. Je suis tout à fait d’accord avec Thierry quand il écrit que le petit  "tirebouchon" est un réservoir et pas une plume.  L’hélice servait à encastrer la mine d’encre et le deux petites pattes à la maintenir en place. Sur ma photo elles ne sont pas pliées pour ne pas abîmer le réservoir.

Réservoir 1.jpg

 (cliquez sur les images pour agrandir)

Les photos qui suivent présentent un échantillonnage de réservoirs anonymes ayant aussi la particularité d’être façonnés de la même manière que la plume à laquelle ils devaient être accouplés.

Rodolfo

Réservoir 2.jpg

Réservoir 3.jpg

Réservoir 4.jpg

Réservoir 5.jpg

Réservoir 6.jpg

Communication de Rodolfo Peirano ( Adh CCOE n° 408)

06:11 Écrit par ra51 - | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.