29/03/2013

* Locati jette l'ancre, mais laquelle ?

Dans le post publié le 25 mars dernier, Robert faisait remarquer en note de bas de page que jusqu’à présent, aucun collègue n’avait attiré l’attention sur les ancres gravées sur une bonne partie de la production de la firme.

Remarque judicieuse à laquelle j’aimerais apporter un complément d’information. En examinant les plumes de ma collection, j’ai remarqué qu’il existait au moins quatre types d’ancre.  Le type 1, symbolisé par une ancre aux formes primitives, le type 2, dont l’anneau supérieur est rehaussé d’une protubérance verticale (*) à sa base et agrémenté d’une barre horizontale située approximativement dans son tiers supérieur.

Locati ancres types 1 et 2.jpg

Enfin,  les types 3 et 4, combinant les éléments des deux premiers mais où s’ajoute à la base un arc à pointe émoussée en son centre, arc plus court et à pointe plus marquée sur le type 4. Ces derniers types semblent plus rares en collection. Le type 3 illustré ci-dessous est tiré de la plume gravée N° 130 * LOCATI * E. C. & F. ; le type 4, de la plume bleu-noir gravée N° 900 * LOCATI * E. C. & F.

Locati ancre type 3.jpg

Locati ancre type 3 bis.jpg

Mais selon les informations reçues de quelques collègues ces deux derniers types d’ancre ne se retrouvent pas systématiquement sur les plumes suscitées.

Je passe sur les différences rencontrées sur les longueurs de crochets, la forme des pointes, etc.

(*) Cette protubérance verticale dans l' anneau mais sans barre horizontale au tiers supérieur se retrouve sur les modèles  N° 736 ES  M. Locati ; 138 Locati E.C. & F ; M. Locati 950, et M. Locati  2000 bleu-noire / brevettato, entre autres ...

Voilà un beau sujet d’étude que nos collègues italiens, à la source de la production, devraient pouvoir mener avec brio.

Pierre.

Communication de Pierre Bertin (Adh CCOE n° 553)

27/03/2013

* La Bible des plumes remarquables ...

Qui d’entre nous n’a pas découvert, au hasard d’une brocante, d’une braderie ou dans un vide-greniers, une mallette poussiéreuse de ‘’représentant-voyageur’’, proposée pour quelques sous par un exposant néophyte pour qui une plume n’est jamais qu’un petit bout de métal qui ne demande qu’à rouiller, pour faire plus ancien encore ?… Qui n’a pas ressenti cette poussée d’adrénaline quand, d’une main fébrile, il l’ouvrait avec ferveur pour y découvrir, alignés comme des petits soldats, une compagnie, un bataillon, que dis-je, une armée entière de portraits, dentelles et autres plumes mythiques ?  Qui ne s’est pas réveillé maussade, limite grognon, en réalisant que ce n’était qu’un rêve…

Cette part de rêve, le Club des Collectionneurs d’Objet d’Ecriture vous la fera bientôt partager.  L’idée a pris son chemin il y a quelques années déjà, quand, au sein des pages du N° 90 du Fil de la Plume de 2002, la première planche en noir et blanc d’un essai d’inventaire des plumes estampées a été publiée. Elle fut suivie de nombreuses autres, s’améliorant au fil des ‘’Fil’’ en qualité et définition.

Toutefois, jusqu’à présent, cette documentation inestimable n’a jamais fait l’objet d’une compilation, si ce n’est celle que le collectionneur s’est constituée au cours des années en photocopiant les dites planches et en y ajoutant ses informations personnelles.

Ce temps est révolu.  D’ici peu, vous aurez en main l’ouvrage de référence sur ces plumes remarquables qui manquait à votre bibliothèque.  En deux cent cinquante et quelques pages, vous retrouverez l’intégralité ou presque de ces joyaux de la calamophilie, certains introuvables ou inaccessibles, comme les pièces uniques du musée de Birmingham.  Ce travail n’est pas une utopie ; le chantier est en œuvre depuis plusieurs mois et s’étoffe de jour en jour, grâce aux contributions des calamophilistes qui, par le prêt de matériel, l’envoi de photos ou de scans de qualité apportent leur pierre à l’édifice.

En le feuilletant, quelques collègues remarqueront que l’une ou l’autre plume qui fait la fierté de leur collection ne figure pas dans le recueil… Essayons d’éviter ce genre de situation regrettable.  Nous lançons un appel aux collectionneurs chevronnés (et aux autres) qui ont le bonheur de posséder quelques merveilles pour que ces bijoux puissent figurer parmi les pages de ce recueil.

Si vous êtes en possession de pièces remarquables, faites nous partager virtuellement vos trésors et contactez, sans plus tarder, le maître d’œuvre de l’ouvrage, Jean-Pierre Bellot (jpbellot@laposte.net).  Vous pouvez aussi me les faire parvenir par le biais de ce blog (voir la rubrique ‘’Me contacter’’ dans le coin supérieur droit de cette page).  Ces informations ponctuelles resteront anonymes, les auteurs de contributions seront simplement cités en exergue, à la rubrique ’remerciements’’.    

Dans ce forum, nous vous tiendrons au courant de l’évolution de cette publication. D’ores et déjà, vous pouvez réserver votre ou vos copie(s), aux adresses ci-dessus. Ne tardez pas, le tirage sera forcément limité.

Pour vous mettre l’eau à la bouche, voici quelques projets de planches...

(cliquez sur les images pour agrandir)

Plumes remarquables 1.jpg

Plumes remarquables 3.jpg

Plumes remarquables 2.jpg

25/03/2013

* Perry & C° naval series ...(2)

En complément à l'article Perry & C° Naval Series, voici une publicité en noir et blanc, format 22 x 16 cm.

(cliquez sur l'image pour agrandir)

Perry pUB.jpg

Pierre.

Communication de Pierre Bertin (Adh CCOE n° 553)

* Tempête en mer ...

En abordant le thème de la marine, j'étais loin de m'imaginer qu'il allait déclencher un tsunami de réactions de la part des collègues, et je m'en réjouis. Ce sujet, déjà traité avec brio et mené à bon port contre vents et marées par le Commodore Bellot et son équipage dans le Fil de la Plume N° 95 de 2004, continue à ravir les moussaillons du vaisseau ''Calamo''... Gardons le cap avec d'autres boîtes ...

Navires (18).jpg

Navires (19).jpg

Navires (20).jpg

Navires (21).jpg

Navires (22).jpg

Navires (23).jpg

Navires (26).jpg

Navires (28).jpg

Navires (29).jpg

Navires (30).jpeg

Navires.jpg

Penna Genova A Barisione.png

 Rodolfo.

* Plumes "Marine" ... (suite) 11

Voici ma contribution au sujet " marine " sous forme d'une publicité sur carton (25 x 19 cm).

Pierre.

Encres cires marine.jpg

Communication de Pierre Bertin (Adh CCOE n° 553)

* Plumes "Marine" ... (suite) 10

Vous en doutiez ? En Belgique aussi, nous avons des bateaux ...

Nicole

Festraets 2155 sans plume.jpg

Photo extraite de l'ouvrage "Mille & une plumes belges".

Communication de Nicole Vandewinckel (Adh CCOE n° 730)

* Plumes "Marine" ... (suite) 9

Etonnant...(*) Personne n'a encore fait allusion à l'Anchor Pen de John Walker ; elle est pourtant courante et son nom est gravé en toutes lettres ! 

JOHN WALKER  C  ''ANCHOR PEN'' (2).jpg

John Walker  Co Ltd THE ANCHOR PEN n 2 (2).jpg

Toujours dans le domaine des boîtes, voici deux étiquettes avec pour sujet des personnages en rapport avec la mer, telles que livrées par l'imprimeur avant collage.

'Admiral Nelson' by Hinks Wells  Co 2 .jpg

'' GRACE DARLING PEN '' C  BRANDAUER  CO (1).jpg

 ''L'amiral'', on ne le présente plus, mais Grace Darling, d'après wikipédia, était la fille d'un gardien phare français, célèbre pour avoir participé au sauvetage des naufragés survivants de la Forfarshire en 1838...

Communication de Serge Lazar

___________

(*) (n.d.l.r.) En effet Serge, mais plus étonnant encore de la part de Rodolfo qui a lancé le sujet, aucune allusion aux plumes LOCATI souvent gravées d'une ancre...  Nul n'est prophète en son pays.  Ou alors, il nous a tendu une perche (ustensile courant pour les sauvetages en mer)... Clin d'œil  La liste est longue, en voici deux à titre d'exemple.

Locati  ancre gravée N° 850 E.C.& .F. bronze.jpg

Locati ancre gravée N° 178 E.C. & F grise 29,00 mm.jpg

* Plumes "Marine" ... (suite) 8

J'apporte un peau d'eau (salée) au moulin de ce passionnant sujet "Marine", avec deux plumes qui n'ont pas encore été présentées.

Daniel.

HUGHES G W.jpg

Mitchell John bateau.jpg

Communication de Daniel Mine (Adh CCOE n° 582)

24/03/2013

* Plumes "Marine" ... (suite) 7

Après plumes et boîtes, voici l'encre de la Marine ...

Jérôme.

Encre Marine.jpg

Encre Marine 2.jpg

Communication de Jérôme Dufour (Adh CCOE n° 607)

20:00 Écrit par ra51 - | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

* Plumes "Marine" ... (suite) 6

A regarder avec modération, de préférence en plusieurs épisodes, pour éviter le mal de mer.

Navires (1).jpg

 

 

 

 

 

Navires (6).jpg

Navires (7).jpg

Navires (10).jpg

 

 

 

 

 

 

 

Navires (8).jpg

Navires (10).jpg

Navires (11).jpg

Navires (12).jpg

 

 

 

 

 

 

 

Navires (13).jpg

Navires (14).jpg

Navires (15).jpg

 

Navires (16).jpg

Rodolfo (à suivre)

20:00 Écrit par ra51 - | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

* Plumes "Marine" ... (suite) 5

Tellement grandes (105 x 72 x 22 mm) qu'elles étaient passées inaperçues dans mes recherches pour compléter le sujet, ces deux boîtes de Geo Hughes, recto-verso,

Nicole 1.jpg

Nicole 2.jpg

Nicole 4.jpg

Nicole 3.jpg

et petit voilier timide de Myers ...

Nicole 5.jpg

Nicole

Communication de Nicole Vandewinckel (Adh CCOE n° 730)

* Plumes "Marine" ... (suite) 4

 Just to continue the theme!

David 2.jpgDavid 3.jpgPersonnages (7) idem david.jpg

Personnages (3) idem David.jpg






 

Navires (4) idem david.jpg


David

Communication de David Berlin (Adh CCOE n° 581)

 

* Plumes "Marine" ... (suite) 3

Restons dans le sujet : voici une autre plume "Marine", sur le thème de l'ancre.

numérisation0001.jpg

Maurice

Communication de Maurice Perdereau (Adh CCOE n° 610)

* Chasse aux oeufs ...

Bonne Pâques.jpg

Rodolfo

08:30 Écrit par ra51 - dans Actualité, Humour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

* Rappel d'agenda ...

C'est jusqu'au 13 avril!  Tous renseignements : mc.leroux3@orange.fr

Expo MCL.jpg

expo 1.jpg

expo 2.jpg

08:29 Écrit par ra51 - dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

23/03/2013

* Autres navires ...

En relation avec les deux articles de Rodolfo, voici une jolie et grande boîte de E.W. LEO NACHF. GmbH, pour la plume 345 EF.  La boîte est vide,  je ne sais pas si la plume a un rapport avec l'illustration.

Navires Leo NAch.jpg

Nicole.

Communication de Nicole Vandewinckel (Adh CCOE n° 730)

06:00 Écrit par ra51 - dans Plumes et bateaux | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22/03/2013

* Plumes "Marine" ... (suite) 2

Pour compléter l'article de Rodolfo, à la rubrique Jean Bart, voici celle de SANARD DERANGEON & CIE.

Marine Jean BArt.jpg

Robert.

Communication de Robert Allano.

* Plumes "Marine" ... (suite)

Les réactions à l'article de Rodolfo ne se sont pas fait attendre... Daniel et Serge nous font parvenir d'autres plumes sur le même thème ...

Marine BAIGNOL  FARJON  n 561 EF ''AMIRAL COURBET''.jpg

Marine BAIGNOL  FARJON  n 3000 F ''PLUME ESPERANTO''.jpg

Identique à celle déjà illlustrée mais en pointe F

Et dans la foulée, j'ajoute :

- la Gillott estampée, même effigie que celle présentée par Rodolfo, mais avec l'inscription en lettres bâton, un limage différent et en troisième ligne, WARRANTED au lieu de BIRMINGHAM.

Marine Gillott Nelson 32 80 mm.jpg

- une autre Gillott, également dédiée à l'Amiral Nelson, mais gravée.

Marine Gilloot gravée Nelson.jpg

* Plumes "Marine" ...

Voici quelques plumes au sujet de la marine. La plupart ont des motifs de décoration qui évoquent la mer et la navigation, d’autres les principaux personnages qui ont passé leur vie au creux des vagues.

Pour commencer une plume de la Société maritime Dampskibs-Selskab A/S, compagnie maritime danoise basée à Copenhague, fondée en 1866.  Marine 1.jpg

Aujourd'hui les ferry DFDS opèrent principalement dans la mer du Nord et la Baltique pour le transport des containeurs.

(cliquez sur les images pour agrandir)

Marine 2.jpg

 Ensuite une plume dédiée à l’amiral Amédée-Anatole-Prosper Courbet, Marine 3.jpgofficier de marine français né le 26 juin 1827 à Abbeville et décédé le 11 juin 1885 à Makung aux îles Pescadores. Le célèbre écrivan Pierre Loti disait de lui : « Il se montrait très avare de ce sang français. Ses batailles étaient combinées, travaillées d'avance avec une si rare précision, que le résultat, souvent foudroyant, s'obtenait toujours en perdant très peu, très peu des nôtres ; et ensuite, après l'action qu'il avait durement menée avec son absolutisme sans réplique, il redevenait tout de suite un autre homme très doux, s'en allant faire la tournée des ambulances avec un bon sourire triste ; il voulait voir tous les blessés, même les plus humbles, leur serrer la main ; - eux mouraient plus contents, tout réconfortés par sa visite. »

Marine 4.jpg

Autre personnage digne d’une plume : Jean Bart. D'origine flamande, ''Jan'' Bart, né le 21 octobre 1650 et mort le 27 avril 1702 à Dunkerque fut un corsaire célèbre pour ses exploits au service de la France durant les guerres de Louis XIV.Marine 5.jpg

Il commença à naviguer à quinze ans sous les ordres de Ruyter et participa en 1667 à la campagne de la Tamise. Admis dans la Marine royale au grade de lieutenant de vaisseau en janvier 1679, il croisa en Méditerranée contre les Barbaresques et fut promu capitaine de frégate en août 1686.

Capitaine de vaisseau en juin 1689, il met au point une tactique de guerre fondée sur l'utilisation de divisions de frégates rapides et maniables, sorte de ''préfiguration'' des meutes de sous-marins de la seconde guerre mondiale.

Promu chef d'escadre en avril 1697, il conduit le prince de Conti en Pologne, puis commanda la marine à Dunkerque où il meurt le 27 avril 1702.

Marine 6.jpg

Marine 7.jpgEt sans oublier le vice-Amiral britannique Horatio Nelson, 1er vicomte Nelson, duc de Bronte, né le 29 septembre 1758 à Burnham Thorpe et mort le 21 octobre 1805 au large du cap de Trafalgar. Il s'est illustré pendant les guerres de la Révolution française et napoléoniennes notamment à la bataille de Trafalgar, où il remporte une victoire décisive pour la Grande-Bretagne, qui inaugure la suprématie de la Royal Navy, mais y perd la vie. Il est couramment appelé l’amiral Nelson par les Français et Lord Nelson par les Anglo-Saxons.

 

Marine 8.jpg

Marine 9.jpg

Marine 10.jpg

Et qui ne connait pas Christophe Colomb (en italien, Cristoforo Colombo), né entre le 25Marine 11.jpgaoût et le 31 octobre 1451 à Gênes, dans la République du même nom et mort le 20 mai 1506 à Valladolid, en Espagne.  Il fut un navigateur italien de la fin du XVe et du début du XVIe siècle au service des rois catholiques espagnols Isabelle de Castille et Ferdinand d'Aragon. Christophe Colomb fut la première personne de l'histoire moderne à traverser l'océan Atlantique et, en cherchant une nouvelle route vers les Indes, il découvre une route aller-retour entre le continent américain et l'Europe.

Marine 12.jpg

 Marine 13.jpgSuivi par son collègue d’aventures Vasco de Gama (ou Vasco da Gama en portugais) né en 1460 ou 1469 à Sines au Portugal et mort le 24 décembre 1524 à Cochin aux Indes, qui fut le navigateur portugais, traditionnellement considéré comme le premier Européen à arriver aux Indes par voie maritime en contournant le cap de Bonne-Espérance, en 1498.

 
 

Marine 14.jpg

Marine 15.jpg

Pour terminer une aperçu de belles plumes décorées :

Marine 16.jpg

Marine 17.jpg

Marine 18.jpg

Marine 19.jpg

Marine PERRY  COS PATENT N1207 PLANISHED POINTED PENS.jpg

 
Et la plume de Baignol & Farjon ''BAIGNOL & FARJON DREADNOUGHT'' qui fut  le type prédominant de cuirassé du XXe siècle.

Marine 20.jpg

Il tire son nom du navire de guerre britannique HMS Dreadnought, lancé en 1906, qui présentait deux caractéristiques nouvelles pour l'époque : son artillerie principale n'était que d'un seul calibre (all-big-gun) et il était propulsé par un système révolutionnaire de turbine à vapeur. Son impact fut si grand que les cuirassés construits après lui reprirent ses caractéristiques et furent appelés des « dreadnoughts » (ceux construits avant, des pré-dreadnoughts).

 Marine 21.jpg

Rodolfo.

Communication de Rodolfo Peirano (Adh CCOE n° 408)

18/03/2013

* Perry & C° naval series ...

Plusieurs collectionneurs sont passionnés par les plumes ayant pour sujet '' le rail '' et beaucoup d’entres eux recherchent les plumes fabriquées pour les anciennes compagnies ferroviaires. Dans ce blog,  ma petite recherche ayant trait aux locomotives à vapeur a déjà été publiée.

Mais pourquoi pas les navires ?

Mon grand père, qui a navigué presqu'un demi-siècle en débutant par les voiliers pour finir sur les paquebots, m'a transmis la passion pour la mer et la navigation, passion que je voudrais partager avec les amis du blog.

Le sujet de la marine a été utilisé par beaucoup de marques de plume : voiliers, ancres, personnages embossés sur les plumes, etc.  Les boîtes hautes en couleurs de la Compagnie Française représentant le port de Boulogne s/mer,  la boîte Perry Midshipmite Pen avec une petite barque et ses matelots, les sujets ne manquent pas...

(cliquez sur les images pour agrandir)

Navires 1.jpgNavires 2.jpg



 



Navires 3.jpgNavires 4.jpg






  Navires 33.jpg

 

Navires 6.jpg

 

 

Navires 5.jpg

 

 

 

Navires 7.jpg

Mais la Perry & C° a dédié une série entière de plumes aux navires de guerre du début du 19° siècle.

Perry & C° naval series

indefatigable pen

1400

PERRY & C° INDEFATIGABLE LONDON N°1400 (bronze)

renown pen

1401

PERRY & C° RENOWN LONDON N°1401 (or)

commonwealth pen

1402

PERRY & C° COMMONWEALTH LONDON N°1402 (blanche)

vanguard pen

1403

PERRY & C° VANGUARD LONDON N°1403 (grise)

invincible pen

1404

PERRY & C° INVINCIBLE LONDON N°1404 (or)

irresistible pen

1405

PERRY & C° IRRESISTIBLE LONDON N°1405 B (laiton)

thunderer pen

1406

N°1406 PERRY & C° THUNDERER LONDON ENGLAND (or)

formidable J pen

1407

J PERRY & C° FORMIDABLE LONDON N°1407 (noire)

samples

 

Boite de plumes mixte

Navires 8.jpg

 Navires 9.jpg

PERRY & C° INDEFATIGABLE LONDON N° 1400 (bronze)

 Navires 10.jpg

HMS INDEFATIGABLE était un croiseur de bataille du « Royal Navy », le premier navire construit de sa classe. Il fut lancé en 1909 et mis en service en 1911. C'était une version élargie de la classe INVINCIBLE avec un système de protection révisé au centre de sa longueur pour permettre à ses deux tourelles centrales de tirer de chaque flanc.

Navires 11.jpg

Navires 12.jpg

PERRY & C° RENOWN LONDON N° 1401 (bronze)

Navires 13.jpg

 HMS RENOWN était le navire principal de sa classe de croiseurs de bataille de la « Royal Navy ». Sa construction commença avant la grande guerre, mais fut suspendue au début de l'année 1914. Suite à l‘intervention de l'amiral Lord Fisher, le bateau fut lancé quelques mois après la bataille de Jutland en 1916. Le RENOWN et sa soeur HMS REPULSE étaient, à l'époque, les bateaux les plus rapides du monde.

 Navires 14.jpg

 Navires 15.jpg

PERRY & C° COMMONWEALTH LONDON N° 1402 (blanche)

 Navires 16.jpg

HMS COMMONWEALTH était un croiseur de bataille de la classe King Edward VII. Comme tous les bateaux de sa classe, hormis le HMS KING EDWARD, il fut appelé COMMONWEALTH de l'Australie. Après avoir été commissionné en 1905, il a servi avec la Flotte Atlantique jusqu'en 1907, quand il entra en collision avec les HMS ALBENMARLE. Après sa réparation, il fut transféré dans le "Home Fleet." En 1912, suite à une réorganisation de la flotte, avec le King Edward VII, il a formé le 3° groupe de Bataille pour être utilisé sur la méditerranée.

Navires 17.jpg

 Navires 18.jpg

PERRY & C° VANGUARD LONDON N° 1403 (grise)

Navires 19.jpg

L'HMS VANGUARD, était un cuirassé de la classe St. Vincent, et une amélioration du dessin "Dreadnought" construit par Vickers à Barrow-in-Furness. Il fut conçu  par le ''Anglo-German Naval Race'' et passa sa vie dans la « Home Fleet » britannique.

 Navires 20.jpg

Navires 21.jpg

PERRY & C° INVINCIBLE LONDON N° 1404 (or)

Navires 22.jpg

HMS INVINCIBLE  était un croiseur de bataille de la « Royal Navy » britannique, et le navire principal de sa classe. Au cours de la Première Guerre il a participé à la Bataille de Heligoland dans un rôle mineur vu qu’il était le plus vieux et le plus lent des croiseurs de bataille britanniques. Pendant la Bataille des Îles Falkland l’INVINCIBLE et son frère l’ INFLEXIBLE ont coulé les croiseurs Scharnhorst et Gneisenau, en dépit de nombreux coups reçus par les bateaux allemands.

Navires 23.jpg

Navires 24.jpg

PERRY & C° IRRESISTIBLE LONDON N° 1405 B (laiton)

Navires 25.jpg

HMS IRRESISTIBLE, le quatrième bateau de la « Royal Navy » britannique, était un navire de la classe REDOUTABLE.  Commissionné en 1902, il a servi initialement avec la flotte méditerranéenne jusqu'en avril 1908, avant d'être transféré à la  ''Channel Fleet''.  Déclassé en 1911 avec l'apparition de la classe Dreadnought, il fit son service avec la « Home Fleet ».  En 1912, il fut assigné au « 5th Battle Squadron »

 Navires 26.jpg

  Navires 27.jpg

N° 1406 PERRY & C° THUNDERER LONDON ENGLAND (or)

 Navires 28.jpg

HMS THUNDERER était le troisième cuirassé de la classe ORION. Construit pour la « Royal Navy », c'est le dernier vaisseau réalisé par les « Iron Works ». Il fut le dernier et plus grand navire de guerre mis en oeuvre sur la Tamise ; après son achèvement, ses entrepreneurs ont déclaré la faillite.

Navires 29.jpg

Navires 30.jpg

 J PERRY & C° FORMIDABLE LONDON N° 1407 (noir)

 Navires 31.jpg

HMS FORMIDABLE était le troisième des quatre bateaux de ce nom à servir dans la « Royal Navy ». C'était le bateau principal de sa classe de cuirassés du pre- DREADNOUGHT. Commissionné en 1904, il a servi initialement avec la « Mediterranean Fleet » en se transférant à la « Channel Fleet » en 1908. En 1912, il fut assigné au « 5th Battle Squadron », placé à Nore.

Navires 32.jpg

 Cette boîte renferme un échantillonnage des plumes de la « naval series ».

Rodolfo.

Communication de Rodolfo PEIRANO (Adh CCOE n° 408)

05:22 Écrit par ra51 - dans Plumes et bateaux | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

15/03/2013

* Les belles lettres ...

Le blog faisait récemment remarquer avec humour que le papier avait encore de beaux jours devant lui.  J'apporte ma contribution, sérieuse cette fois, avec ces trois missives reçues au courrier. 

(cliquez sur les images pour agrandir)

Calligraphie lettre 1.jpg

Calligraphie lettre 2.jpg

Calligraphie lettre 3.jpg

Je tiens à remercier les auteurs de ces magnifiques enveloppes calligraphiées. Le trésorier est comblé !

Jean-Marc.

P.S. Je profite de l'occasion pour rapeller aux ''48 retardataires'' que le renouvelement de leur cotisation est attendu avec impatience, afin de boucler le répertoire des membres 2013.

Communication de Jean-Marc Blanchatte ( Adh CCOE n° 557)

13/03/2013

* Pour 20 balles t'as plus rien ... (suite)

Si pour vingt balles tu n’as plus rien, - dernier article de Nicole sur le blog de Robert - (qui a la gentillesse de m’ouvrir ses colonnes), je vois que  pour 3.500 euros je peux avoir plus. Dans le domaine calamophilique, nous atteignons des sommets. Certains observant l’engouement de certains pour miser de belles sommes.

Bismarck.jpg

en ce moment sur ebay

Pour cette rare boîte Bismarck de Heintze & Blanckertz, le vendeur “se contente” de multiplier par le nombre de plumes (128) la dernière enchère (la plus haute certainement) obtenue sur ce modèle (28 euros, le prix moyen oscillant  entre 15 et 20 euros) et arrive fatalement à 3.500 euros en vous faisant bénéficier  de la boîte ! Quelle générosité !!! A défaut de souscription pour un achat groupé, les paris sont ouverts pour la vente de ce lot !

Daniel

Communication de Daniel MINE (Adh CCOE n° 582)

* La mort du papier ? ...

Amoureux des belles lettres calligraphiées, du courrier manuscrit rédigé à la plume ou au stylo, que nous réserve l'avenir avec cette débauche de technologies nouvelles qui nous envahissent un peu plus chaque jour sous les noms étranges d'ipod, ipad, tablette et autres curiosités. Faut-il craindre pour l'avenir du papier ? J'en doute, et la vidéo qui suit peut le confirmer : le papier ne sera jamais mort  ...

14:53 Écrit par ra51 - dans Humour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

10/03/2013

* Pour 20 balles t'as plus rien ? ...

Déçu, blasé des brocantes et autres vide-greniers ? Un seul mot, persévérance. La preuve, ce matin même, malgré le froid et le retour la neige.  '' Combien Monsieur ? '' ... '' Pour vous ma p'tit' dame, 20 euros. ''

Je n'ai pas osé négocier, ni regarder par-dessus mon épaule ...

Victor Hugo.jpg

Nicole.

Communication de Nicole VANDEWINCKEL (Adh CCOE n° 730)

13:17 Écrit par ra51 - dans Boîtes de Plumes | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/03/2013

* Bons points métalliques ...(3)

L'an dernier, j'évoquais les bons points métalliques http://calamophilie.skynetblogs.be/archive/2012/12/03/bon...  et proposais la copie d'un article à leur sujet (voir) http://calamophilie.skynetblogs.be/archive/2013/01/10/bon...

J'ai réussi à m'en procurer trois, en excellent état (métal argenté ?).  On reconnait bien sur chacun d'eux le blason de la ville de Paris.

(cliquez sur l'image pour agrandir)

Bons Points 10 5 1.jpg

Communication de Pierre BERTIN ( Adh CCOE n° 553)

07:52 Écrit par ra51 - dans Bons Points | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

07/03/2013

* Appel à l'aide, suite ...

Bonsoir ,

Un grand merci encore pour votre aide personnelle ou via le relais du blog : déjà 4 envois de plumes ou porteplumes me sont parvenus, 2 de collectionneurs belges et 2 de membres du club français. Je vous redis encore comment je trouve ce lien avec les membres du CCOE surprenant de gentillesse et bien agréable. Cela me donne l’impression d’une grande famille … Ci dessous quelques informations complémentaires sur les activités présentées dans mon post précédent.

 

HErmanville.jpg

Médiathèque d'Hermanville-sur-Mer, F 14880 Calvados

Exposition de plumes d’écriture de Marie-Christine Leroux

Voyage à travers une collection de plumes d’écriture, au cœur de l’histoire de la révolution industrielle et de l’histoire de l’école obligatoire… Quelques plumes retrouvées dans un tiroir, d’autres données et voilà comment, captivée par la diversité des formes, des couleurs et des origines de ces petits morceaux de métal, une collection (1800 plumes aujourd’hui) et une passion sont nées ! Certes les souvenirs de doigts tachés d’encre et de remplissage d’encrier s’y rattachent mais à travers la plume d’écriture, la beauté de certains spécimens finement gravés, le bonheur d’écrire et de former de jolies lettres incite aujourd’hui encore à partager cette passion avec petits et grands. L’invitation au voyage dans cette époque des blouses grises et des tableaux noirs est faite pour les yeux ou pour revenir écrire à la plume, le temps de quelques mots…

* Du 18 mars au 13 avril 2013

Découverte des plumes d’écriture en présence de Marie-Christine Leroux

* Vendredi 22 mars à partir de 16 heures

* Mercredi 27 mars à partir de 14 heures

Communication de Marie-Christine Leroux (Adh CCOE n° 719)

20:21 Écrit par ra51 - dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

06/03/2013

* Soennecken made in England ? ...

Intrigante cette boîte de Soennecken imprimée en langue anglaise, ainsi que ses plumes gravées Soennecken London.

(cliquez sur les images pour agrandir)

SoenneckenLondon2.jpg

SoenneckenLondon1.jpg

SoenneckenLondon3.jpg

L’historique de la firme que l’on peut consulter sur son site actuel signale des succursales à Anvers, Amsterdam et Paris, mais reste très évasif sur ce qu’il appelle ‘’les moments difficiles" rencontrés lors de la grande guerre’’.

Tous renseignements complémentaires seront les bienvenus.

avantlalettre

16:27 Écrit par ra51 - dans Plumes allemandes | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

05/03/2013

* Nouvelle plume belge ...

Voici une nouvelle plume de papetier belge à ajouter en page 127 de l'ouvrage "Mille & une plume belges".

(cliquez sur l'image pour agrandir)

Lory Delaet Bruxelles.jpg

N° 11 * VPRF * P. LORY-DELAET * BRUXELLES

Qui peut-nous renseigner sur la signification des lettres VPRF ?

avantlalettre

16:41 Écrit par ra51 - dans Plumes belges | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

01/03/2013

* Fil de la Plume, n° 120 ...

Il y a quelques jours je vous annonçais la publication imminente du n° 120 du Fil de la Plume, le magazine du Club des Collectionneurs d’Objets d’Ecriture (CCOE).  C’est chose faite, il vient d’être distribué par voie postale.

Ce numéro est une véritable anthologie historique et didactique de la célèbre manufacture. La première partie de la revue relate, en 34 pages, l’épopée de la firme et ses rebondissements parfois dramatiques.

 Brandauer page 10.jpg

La seconde partie est consacrée aux plumes remarquables et autres, aux présentoirs, aux mallettes de voyageurs, aux boîtes, aux étiquettes, publicités, catalogues, etc. Trente quatre autres pages qui nous font rêver …

Brandauer page 57.jpg

Bref, un document indispensable aux collectionneurs qui souhaitent tout savoir sur cette célèbre firme anglaise.

Vous n’êtes pas encore membre du Club ? Il est grand temps d’y penser sérieusement.  Pour mémoire : abonnement annuel au prix de 50 euros comprenant 3 numéros de la luxueuse revue, 5 lettres imprimées (annonces, actualités, articles divers) et 10 lettres informatiques annuelles.

Pour plus d’informations contacter son président jpbellot@laposte.net ou son trésorier jean-marc.blanchatte@laposte.net

 

12:46 Écrit par ra51 - dans Actualité, CCOE news | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

* Ecrire en Sütterlin, facile ! ...

Juste pour le plaisir, écrivez votre nom facilement en Sütterlin, en suivant le lien ci-après

http://www.suetterlinschrift.de/Francais/Ecrire_des_noms....

SUtterlin.jpg

11:59 Écrit par ra51 - dans Curiosités | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |