08/02/2014

* Plume insolite...

Je voudrais partager avec les amis du blog cette plume insolite que je connaissais uniquement d'une photo prise sur le net provenant du musée de la plume de Birmingham.

(cliquez sur les images pour agrandir)

Birmingham .jpg

C’est ma dernière trouvaille et par rapport à celle du musée elle a une petite différence que l’on peut remarquer à niveau de la pointe.  D’abord la pointe n’est pas cassée mais coupée d’origine.

C.BRANDAUER & C.BIRMINGHAM.jpg

Sur la mienne on peut remarquer 11 ajours et 7 fentes, tandis que sur celle du musée il y a 11 ajours et 11 fentes.

Cette particularité m’a intrigué, et je propose une hypothèse :

Les plumes n’étaient évidemment pas destinées à l’écriture, mais vraisemblablement réalisées pour quelque exposition, comme les plumes dentelle, afin de démontrer le savoir faire de la manufacture.

La plume à 11 fentes démontre la possibilité de produire une plume d’une extrême flexibilité,  la seconde à 7 fentes, pour la même raison (coté gauche, et pour montrer la différence avec une plume normale à 1 fente).

Je serais heureux quand même, de recevoir d’autres explications.

Le deux plumes sont enjolivées par une fleur de lys embossée mais,  il faut surtout remarquer la prouesse  au niveau technique : les plumes étant pliées en forme après le perçage des ajours, on peut bien imaginer la fragilité de la partie ajourée après le perçage. Œuvre de maîtrise donc de réaliser les fentes, d’embosser la fleur et de la plier en forme avec une matrice courbée.

Dimensions de la plume : 12 mm de large et 46 mm de long.

Bravo à cet artisan de Birmingham.

Rodolfo

Communication de Rodolfo Peirano (Adh CCOE n° 408)

10:14 Écrit par ra51 - dans Plumes remarquables | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Hello
Ce n'est plus de l'industrie,tant de savoir faire dans quelques centimètres,c'est de l'orfèvrerie
Vraiment magnifique,merci de nous faire partager ces superbes plumes
Serge

Écrit par : dirig serge | 09/02/2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.