28/02/2014

* Henry, mais lequel ? ...

Voici une plume intéressante, portrait en buste, gravée HENRY * LETAILLEU(R) * FABRICANT, mais trouvée sur un carton HINKS WELL'S, présentant quelques modèles de son cru.

(cliquez sur l'image pour agrandir)

Henry Letailleur.jpg

Henry Letailleur 2.jpg

 Mais de quel Henry pourrait-il s'agir ? ...

Daniel

Communication de Daniel Mine (Vice-Président CCOE)

13:39 Écrit par ra51 - dans Plumes suisses | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

26/02/2014

* Triste nouvelle ...

Condoléances.jpg

Nous venons d'apprendre le décès d'Annie, épouse de Jean-Claude GUILLAUME, collègue et ami de longue date au sein du Club ; elle s'est éteinte suite à une longue maladie à l'âge de 70 ans.

 Les obsèques se dérouleront demain, jeudi 27 février à 15h, en l'église de son  village, Escolives Ste-Camille 89290.

 

Au nom du CCOE, nous présentons nos plus sincères condoléances à Jean-Claude et à ses proches.

19:49 Écrit par ra51 - dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

* Un beau trio ...

Début Janvier, je vous faisais découvrir une plume de chez Hinks Wells, méconnue de la majorité d'entre nous. Je l'avais baptisée " Faune ", mais certains penchent pour la représentation de Bacchus, d'autres encore pour l’effigie d'un satyre. Le débat reste ouvert.

Voici la petite famille au complet.

(cliquez sur l'image pour agrandir)

Faunes.jpg

Daniel.

Communication de Daniel Mine (Vice-Président CCOE).

17:50 Écrit par ra51 - dans Plumes remarquables | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

25/02/2014

* Boîte laiton Mercure (suite) ...

Concernant la boîte laiton "Mercure" de Leonardt, je possède la même boîte, marquée 562 F.

(cliquez sur l'image pour agrandir)

D  Leonardt  Co  Pen Nibs.jpg

Je n'ai pas la plume ! Les inscriptions K. K. PRIV. signifient "Privilèges accordés à l'Empire Austro-Hongrois jusqu'en 1899 en guise de brevet".

David.

Communication de David Berlin (Adh CCOE n° 581)

 

08:08 Écrit par ra51 - dans Boîtes laiton | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

23/02/2014

* Les experts du Laiton, nouvel acteur ...

Poursuivons notre périple parmi les boîtes laiton remarquables (il faudra un jour penser à en faire un recueil), avec une boîte peu connue de Leonardt, que nous fait découvrir Philippe Schilowitz.

Laiton 13.jpg

Laiton 14.jpg

Laiton 15.jpg

Laiton 16.jpg

 Cette boîte Mercure n'a pas sa plume d'origine... N° 1874 ? Un bon scan ou une photo de la plume pourrait compléter cette communication.

10:24 Écrit par ra51 - dans Boîtes laiton | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

21/02/2014

* La plume Joker ...

Nous connaissons tous la série des plumes estampées '' à l'As '', de Baignol & Farjon...

Mais quid du Joker ? 

John Mitchell y avait pensé ...

(cliquez sur les images pour agrandir)

Joker 1.jpg

                         

Joker 2.jpg

Rodolfo.

Communication de Rodolfo Peirano (Adh CCOE n° 408)

10:17 Écrit par ra51 - dans Plumes remarquables | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

20/02/2014

* Plume insolite suite ...

Pour compléter mon intervention relative à la plume à 11 fentes de Brandauer, estampée  Fleur de Lys, voici sa petite sœur à 6 ajours et 6 fentes, en excellent état de conservation.

(cliquez sur l'image pour agrandir)

Brandauer.jpg

David

Communication de David Berlin (Adh CCOE n° 581)

17:02 Écrit par ra51 - dans Plumes remarquables | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

19/02/2014

* La Belle, Lebeau et les autres...

Autres temps, autres mœurs ... Les fabricants de l'époque auraient-ils osé telles publicités ? Pas certain...

Serge les a revues à la mode des années '50. De quoi susciter un peu plus d'intérêt pour notre thème de collection ?

Pin up 1.jpg

Pin up 2.jpg

Pin up 3.jpg

Pin up 4.jpg

Pin up 5.jpg

Communication de Serge Dirig

12:24 Écrit par ra51 - dans Curiosités | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

18/02/2014

* Plume à identifier ...

Bonjour à toutes et à tous,

Qui pourrait m'aider à identifier cette plume de Baignol & Farjon ? Ce n'est pas OSSIAN, peut-être SOSIE 258 ?

Sosie.jpg

Elle est de couleur bronze et mesure 30,2 mm. Merci à l'avance de votre aide.

Jean-Marc

Communication de Jean-Marc Blanchatte, trésorier CCOE

* Penna Centennale ...

Ci-dessous, la photo d'une plume que je viens de découvrir, sans doute une fabrication de Baignol & Farjon pour l'Espagne, qui n'est pas illustrée dans l'ouvrage "Les Plumes à l'Ordre des Crayons" : PENNA CENTENNALE.

Centennale.jpg

A la page CCXXXVIII, on retrouve toutefois la dénomination CENTENALE, pour les plumes, porte-plumes, crayons, etc.  En fin de volume, dans le tableau de dénomination des plumes et crayons on retrouve une plume CENTENNAL, signalée comme portant le n° de référence 225.

Quelqu'un pourrait-il m'en dire plus ?

Patrick

Commuication de Patrick Boisset Adh CCOE n° 732

14/02/2014

* 14 février : Saint Valentin ! ...

Bonne fête à tous les amoureux de la plume !

st Valentin.jpg

09:28 Écrit par ra51 - dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

11/02/2014

* Distraction du graveur ? ...

Blanzy-Poure n'était pas non plus à l'abri de l'une ou l'autre erreur lors de l'étape de la gravure...

En voici un exemple issu du présentoir où la plume porte le numéro 862 bis :

(cliquez sur les images pour agrandir)

FJ au lieu de NE .jpg

Sous le portrait de Napoléon et Eugénie, ce sont les initiales F J (pour François Joseph) qui ont été gravées, au lieu de N E, comme dans l'illustration ci-après.

NE & FJ.jpg

Cette "coquille" se retrouve-t-elle sur d'autres présentoirs ? Merci aux collègues de bien vouloir vérifier leurs exemplaires et de nous en informer.

Serge.

Communication de Serge Dirig.

Bonjour à tous,

Mr Bellot m'a précisé que ce n'est pas une erreur mais que cette plume aurait été faite suite à la visite de Ferdinand Joseph à Napoléon lll en 1867.  Je pense que cette explication est la plus plausible, la fabrication de ces modèles destinés à une élite devait avoir un certain contrôle dans la finition ; je ne pense pas que ce soit une erreur. Si quelqu'un a une autre explication, n'hésitez pas à nous en faire part…

Serge Dirig

_____

Bonsoir à tous,

Je ne partage pas l'avis de Jean-Pierre Bellot : c’est bien une erreur de matrice. Sur mon présentoir, la plume est bien marquée NE (Napoléon Empereur).  Contrairement à ce que dit Jean-Pierre, la Qualité Totale n’existait pas vraiment à ce moment et Napoléon III n’aurait jamais accepté qu’on mette les initiales de François Joseph sous son portrait : c’est totalement inconcevable.

Thierry Bourbié

_____

Bonsoir Thierry,
Petite précision, Mr Bellot me soumettait une hypothèse et non une certitude, aucun de nous n'étant présent à cette époque et pour ce qui est de " l'erreur humaine " la réponse est contenue justement dans ces deux mots.

Amicalement
Serge Dirig

12:08 Écrit par ra51 - dans Plumes remarquables | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

* Même numéro, plumes différentes ...

Poursuivons sur ce thème, toujours chez Blanzy-Poure, avec la plume ''CHRETIENNE'', n° 291, manufacturée également en bleu et bronze, sans la dénomination "CHRETIENNE", et sans numéro au talon.

Chretiennes.jpg

Daniel.

Communication de Daniel Mine, (Adh CCOE n° 582)

07:52 Écrit par ra51 - dans Plumes françaises | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

10/02/2014

* Plume insolite, autre avis ...

Suite à la dernière communication de Rodolfo sur la plume remarquable de chez Brandauer, j'aimerais donner mon interprétation personnelle sur cette curiosité. Je pense qu'il s'agit tout simplement d'un défaut de fabrication et que l'ouvrier a oublié de faire les quatre fentes manquantes.

C.BRANDAUER & C.BIRMINGHAM.jpg

Certains ''manques'' se retrouvent ainsi sur d'autres plumes comme par exemple la plume dite tête de mort ou masque, où c'est tantôt la bouche qui est manquante, tantôt le nez ou les yeux.

Il n'empêche que cette imperfection de fabrication n'enlève rien à sa beauté ni au travail d'orfèvre dont les artisans de chez Brandauer avaient le secret !

Thierry.

Communication de Thierry Bourbié (Adh CCOE n° 223)

18:18 Écrit par ra51 - dans Plumes remarquables | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

08/02/2014

* Plume insolite...

Je voudrais partager avec les amis du blog cette plume insolite que je connaissais uniquement d'une photo prise sur le net provenant du musée de la plume de Birmingham.

(cliquez sur les images pour agrandir)

Birmingham .jpg

C’est ma dernière trouvaille et par rapport à celle du musée elle a une petite différence que l’on peut remarquer à niveau de la pointe.  D’abord la pointe n’est pas cassée mais coupée d’origine.

C.BRANDAUER & C.BIRMINGHAM.jpg

Sur la mienne on peut remarquer 11 ajours et 7 fentes, tandis que sur celle du musée il y a 11 ajours et 11 fentes.

Cette particularité m’a intrigué, et je propose une hypothèse :

Les plumes n’étaient évidemment pas destinées à l’écriture, mais vraisemblablement réalisées pour quelque exposition, comme les plumes dentelle, afin de démontrer le savoir faire de la manufacture.

La plume à 11 fentes démontre la possibilité de produire une plume d’une extrême flexibilité,  la seconde à 7 fentes, pour la même raison (coté gauche, et pour montrer la différence avec une plume normale à 1 fente).

Je serais heureux quand même, de recevoir d’autres explications.

Le deux plumes sont enjolivées par une fleur de lys embossée mais,  il faut surtout remarquer la prouesse  au niveau technique : les plumes étant pliées en forme après le perçage des ajours, on peut bien imaginer la fragilité de la partie ajourée après le perçage. Œuvre de maîtrise donc de réaliser les fentes, d’embosser la fleur et de la plier en forme avec une matrice courbée.

Dimensions de la plume : 12 mm de large et 46 mm de long.

Bravo à cet artisan de Birmingham.

Rodolfo

Communication de Rodolfo Peirano (Adh CCOE n° 408)

10:14 Écrit par ra51 - dans Plumes remarquables | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

05/02/2014

* La parfaite ...

Voici une boîte de plumes probablement inédite. Aucune trace de ce papetier de Carcassonne dans les recueils consacrés au sujet.

La parfaite.jpg

Boîte vide, hélas. Quelqu'un connait-il la plume correspondante ?

10:32 Écrit par ra51 - dans Boîtes de Plumes | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

* Mystère éclairci, nouvelle plume inconnue ...

Avant hier, je questionnais les collègues et amis du blog sur une plume gravée T. MITCHELL. Les renseignements n'ont pas tardé. Il ne s'agit pas d'une coquille de gravure ; Thomas MITCHELL était un papetier, libraire, agent d'assurance et brasseur à ses heures à Holsbeach, dans le Lincolnshire.

T Mitchell.jpg

Autre plume qui m'est inconnue :

Anile 2.jpg

ANILE.jpg

Pyramide en relief NILE * REGD * / ENGLAND /

Merci de m'éclairer à son sujet.

David.

Communication de David Berlin (Adh CCOE N° 581)

04/02/2014

* Offres exceptionnelles sur les ouvrages du CCOE ! ...

Suite à la décision prise par la majorité des membres du bureau du CCOE, La Trilogie sur les manufactures de plumes métalliques françaises est proposée à 75 euros (+ 15 euros de port quel que soit le pays de destination). Le premier volume ''Les plumes en ordre de bataille'' étant pratiquement épuisé, il ne sera pas vendu séparément.

Trilogie Vol 1 corr.jpg

Par contre, les volumes 2 & 3 (Blanzy Poure et Baignol & Farjon) sont disponibles à l'unité, au prix de 30 euros (+15 euros de port).  Pour les écoles, musées, etc, les volumes 2 & 3 (Blanzy Poure et Baignol & Farjon) peuvent être obtenus par lots indissociables de 10,  au prix unitaire de 15 euros (soit 150 euros le lot + port).

Trilogie Vol 2.jpg

Ces offres sont également valables pour les non adhérents au Club. Ne tardez pas à passer vos commandes !

Trilogie Vol 3.jpg

Payement par chèque -  adresse postale : Club des Collectionneurs d’Objets d’Ecriture, 11 rue du 8 mai 1945, 59496 SALOME (France).

Payement via compte Papal : jean-marc.blanchatte@laposte.net
Merci de veiller à prendre les frais à votre charge pour ce type de payement.


Payement par virement bancaire à l’Association Club des Collectionneurs d’Objets d’Ecriture, Crédit Agricole Nord France, IBAN FR76 1670 6050 0616 3750 1180 754, BIC AGRIFRPP867.

09:20 Écrit par ra51 - dans CCOE news | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

03/02/2014

* Plumes inconnues ...

Voici deux plumes qui m'interpellent : la première, sans marque, est gravée d'un portrait de femme au chapeau en forme de trèfle.

Femme trèfle.jpg

La seconde est une Mitchell, ni John, ni William, mais gravée T. Mitchell !

T Mitchell.jpgQui pourrait me renseigner sur ces deux plumes ?

David.

Communication de David Berlin (Adh CCOE N° 581)

02/02/2014

* Mêmes numéros, plumes différentes (2)...

Toujours sur le sujet, mais de nouveau chez Blanzy-Poure, autre exemple de plumes différentes, connues sous le même numéro :

BP 180.jpg

PLUME * DE L'UNIVERSITE * BLANZY-POURE & CIE * N° 180

BP 180 bis.jpg

La même, figurant sur le présentoir de la firme, sans le numéro ni la dénomination.

Communication de Serge Dirig.

07:00 Écrit par ra51 - dans Curiosités | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

01/02/2014

* Mêmes numéros, plumes différentes ...

Sujet déjà évoqué sur le blog, notamment avec la plume Sagittaire de Blanzy-Poure.  Voici un autre exemple : la plume Tizona.

''Tizona est une épée ayant appartenu au Cid.  Le Cid ayant vécu au XIè siècle de notre ère, cette épée ne ressemble pas à toutes les pseudo répliques de Tizona que l'on trouve sur le marché, qui sont plutôt caractéristiques des épées du XVIe siècle.  Bien qu'on n'ait aucun modèle authentifié (il en existe plusieurs, chacun dans un musée différent), on peut considérer qu'un des modèles est original ou, du moins, très proche de la véritable Tizona.

(cliquez sur les images pour agrandir)

Tizona 2.jpg

C'est une épée longue de 103 cm qui ressemble aux épées espagnoles de l'époque : poignée à une main, lame très large d'environ 75 à 80 cm de long avec une gouttière épaisse et profonde en son centre. La poignée et la garde, dont les quillons sont courbes et relativement courts, sont en cuivre doré. Le Cid possédait une autre épée, Colada dont l'authenticité prête également à controverse. Le Cid a pris cette épée au roi Baucar. '' (source Wikipedia)

Tizona.jpg

Ci-dessus, deux exemplaires de forme identique, N° 540, gravées différemment : l'épée est gravée sur la première. La seconde, (gravée du talon à la pointe) porte en plus l'inscription I.M.M.L., Industrias Metallicas M. L. Valence.

Communication de David Berlin (Adh CCOE n° 581)

10:29 Écrit par ra51 - dans Curiosités | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |