18/07/2013

* La roue ailée ...

Symbole des chemins de fer, et ce n'est pas Jean-Michel Hérouart (calamophile et passionné du sujet) qui nous contredira, la roue ailée  figurait sur de nombreuses plumes gravées ou estampées, évitant  aux cheminots de l'époque des confusions de patrimoine. Sachez que cette excellente initiative s'appliquait également à d'autres objets,  dès fois que ...

J'en veux pour preuve, ce splendide double encrier d'époque remarquablement conservé qui s'échappa certainement un jour, du bureau d'une gare. Cherchons bien, le porte-plume gravé ne doit pas être bien loin ! ...

(cliquez sur l'image pour agrandir)

roue ailée.jpg

Daniel.
Communication de Daniel Mine (Adh CCOE N° 582)

05/07/2012

* La Plume à Vapeur ...(2)

Petite contribution à l'étude de Rodolfo : une autre plume française, avec un jour rappelant la barre d'accouplement, représentant également la Stephenson, mais de LIBERT & Cie.

(cliquez sur l'image pour agrandir)

libert 001.jpg

Daniel.

11:49 Écrit par ra51 - dans Plumes Chemins de Fer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

04/07/2012

* La Plume à Vapeur ...

Ceux qui ont eu la chance de voir une locomotive crachant fumée et vapeur auront sûrement été fascinés par cet imposant moyen de locomotion, dont l'histoire et l’évolution se sont développées dans la même période que celle de la plume, pour prendre ensemble leur retraite à la fin du second conflit mondial, après plus d’un siècle d'activité.

Les marques des plumes, elles aussi, ont succombé à leur charme, et beaucoup d'entre elles ont exploité la locomotive pour les enjoliver.  A ma connaissance, il y a peu de plumes avec ce genre de décoration, et je me suis toujours demandé si la locomotive embossée, et plus rarement gravée sur la plume, était un dessin de fantaisie, ou inspirée par des modèles ayant vraiment cheminé sur le rail d’autrefois.

J’ai fait une petite recherche sur les trains et sur le vieux matériel de chemins de fer d’antan.  En considérant la période de construction des plumes, objet de ma recherche, je me suis limité aux locomotives de la seconde moitié du XIX siècle, et je suis resté vraiment étonné par la vraisemblance des poinçons avec les originaux. La seule différence que l’on peut observer, faute de place sur la plume, figure au niveau des cheminées, souvent tronquées, et des tender, supprimés, pour la plupart.

Pour identifier les locomotives il faut d’abord examiner les roues : les plus grandes sont les roues motrices, les petites sont les porteuses.   Les toutes premières locomotives, avaient deux essieux : un moteur et un porteur. Ensuite on voit apparaître deux essieux moteur, deux essieux moteur et un porteur et deux essieux moteur et deux porteur. Dans ce cas les deux roues motrices étaient reliées par une barre d’accouplement. Celle-ci fut un des grands progrès techniques permettant d’augmenter l’adhésion sur les rails. 

Pour identifier la structure des essieux, une numération à trois chiffres a été utilisée : le premier, de l’avant à l’arrière, indique le nombre d’essieux porteurs avant, le deuxième le nombre d’essieux moteurs et le troisième le nombre d’essieux porteurs arrière. 

Essieux

Numération

oO

110

ooO

210

OO

020

OOO

030

oOo

111

oOOo

121

En regardant les plumes, il faut observer que dans le domaine de la locomotive, les Anglais ont réalisé de superbes poinçons vraiment conformes à l’original, tandis que les poinçons français sont un peu moins soignés ; mais il est possible que mes plumes françaises en collection ayent été réalisées avec des poinçons usagés.

Joseph Gillot, dans sa petite plume, représente une locomotive étonnamment semblable à la Early Monkland avec deux roues motrices.

(cliquez sur les images pour agrandir)

Vapeur Gillot 0.jpg

Vapeur Gillott détail ajour.jpg

Vapeur Gillott 1.jpg

Vapeur Monkland.jpg

M. Myers, avec sa plume plus élaborée, représente probablement la locomotive construite en 1843 par Stephenson pour le chemin de fer de Paris à Orléans, avec jour en barre d’accouplement bien détaillée.

Vapeur Myers 1.jpg

Vapeur Myers 3.jpg

Vapeur Myers 2.jpg

C. Brandauer, et A. Armstrong avec sa plume tubulaire, poussent le détail jusqu’à représenter la fumée qui s’échappe de la cheminée. M.Turnor ajoute aussi le petit tender.

Vapeur C Brandauer.jpg

vaPEUR c bRANDAUER AJOUR.jpg

 Vapeur C Brandauer 2.jpg

Vapeur Armstrong.jpg

Vapeur Armstrong 2.jpg

Vapeur Armstrong 3.jpg

Vapeur Armstrong 4.jpg

Les Français, plus simplement, avec Baignol & Farjon, F. Lebeau, La Libraire des Ecoles et Sanard et Derangeon, enjolivent leurs plumes avec la locomotive du type Planet

Vapeur Baignol & Farjon.jpg

Vapeur Lebeau.jpg

Vapeur Ecoles.jpg

Vapeur Planet.jpg

Blanzy Poure & Cie, (à mon avis la meilleure des plumes « ferroviaires » françaises) nous montre une belle Goode de la London & Birmingham Railway.

Vapeur Blanzy.jpg

Vapeur Blanzy jour.jpg

Vapeur Blanzy2.jpg

De plus, certains font rouler la locomotive en ajoutant aussi le petit mécanicien sur la plateforme arrière. Enfin, un souci des détails et de la précision digne d’un orfèvre !

Quant aux plumes gravées, il faut remarquer la ''PATENT THE FLYING SCOTCHMAN MAC NIVEN & CAMERON EDINBURGH''. Sur cette plume on trouve une locomotive type 030 avec son tender et la fumée qui sort de la cheminée.

Vapeur Mac Niven 1.jpg

Vapeur Mac Niven 2.jpg

 

A titre d’information, quelques marques d’encre ont également utilisé la locomotive sur leurs étiquettes.

Voici un petit tableau récapitulatif des plumes à vapeur…

 

Locomotive type

Essieux

Plume

Jour

Notes

Early Monkland Locomotive

OO

020

JOSEPH GILLOTT BIRMINGHAM

 

 

Goode engine London & Birmingham railway

OO

020

"STEPHENSON" BLANZY POURE & CIE N°254

Barre d’accouplement

Mécanicien

LIBERT & CIE

Barre d’accouplement

Mécanicien

MANSUI BRION

Barre d’accouplement

 

Locomotive du type «Planet», construite en 1832 par Stephenson pour le chemin de fer de Liverpool à Manchester

oO

110

BAIGNOL & FARJON BOULOGNE S/MER

 

Mécani-cien

F.LEBEAU

 

Mécani-cien

LIBRRIE GENLE DES ECOLES * MEAUX *

 

Mécanicien

SANARD ET DERANGEON

Barre d’accouplement

Mécanicien

Locomotive construite en 1843 par Stephenson pour le chemin de fer de Paris à Orléans

oOo

111

M.MYERS & SON RAILWAY PEN

Barre d’accouplement

 

Fire Fly Calss Sir Daniel Goch 1840

oOo

111

C.BRANDAUER & C° BIRM N°499

 

Mécanicien et fumée

?

oOO

120

V R EXPRESS PEN A.ARMSTRONG & C° LIMITED

 

Fumée

?

OOO

030

TURNOR

 

Avec tender et mécanicien

?

OOO

030

PATENT THE FLINGSCOTCHMAN MAC NIVEN & CAMERON EDINBURGH

 

Avec tender et fumée

Rodolfo. 

07:34 Écrit par ra51 - dans Plumes Chemins de Fer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

23/05/2012

* Pennsylvania Railroad System N°4 ...

Ci-dessous, 4 frappes différentes de la Falcon Pennsylvania Railroad System N°4.

 Cliquez sur l'image pour agrandir.

Pesylvania Railway  n°4.jpg

A préciser lors d'éventuels échanges !

Jean-Michel

10:25 Écrit par ra51 - dans Plumes Chemins de Fer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

02/05/2012

* L.N.E.R - London North & Eastern Railway ...(suite)

J'ai lu avec beaucoup d'intérêt l' article de Jean-Michel Herouart sur L.N.E.R.  http://calamophilie.skynetblogs.be/archive/2012/04/17/tit...

Pour compléter sa liste, je propose ci-dessous quelques plumes de ma collection.  On notera que la L.N.E.R N°3 avec le J estampé est en version bleue (non grise) et que la 9747 existe en deux versions.

Valter.

L N E R 1.jpg

L N E R 2.jpg

L N E R 10.jpg

L N E R J 3.jpg

L N E R M  9747.jpg

L N E R M 9747.jpg

L N E R M 9751.jpg

L N E R M 9753.jpg


09:00 Écrit par ra51 - dans Plumes Chemins de Fer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

* Plumes Chemins de Fer ...

Voici deux boîtes peu courantes de chemins de fer anglais.

Mitchell pour southern railway.jpg

L & S R W.jpg

Jean-Michel

07:15 Écrit par ra51 - dans Plumes Chemins de Fer | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

17/04/2012

* L.N.E.R - London North & Eastern Railway ...

Bonjour à toutes et à tous. Ci-dessous, ma collection de plumes L.N.E.R. Toujours partant pour de nouvelles acquisitons, bien entendu !

Jean-Michel HEROUART yggdrart@club-internet.fr

(cliquer sur les images pour agrandir)

N° 8 tubulaire photo 1.jpg

Photo 2.jpg

Photo 3.jpg

Photo 4.jpg

Photo 5.jpg

Photo 6.jpg

Photo 7.jpg

Photo 8.jpg


11:57 Écrit par ra51 - dans Plumes Chemins de Fer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

30/09/2010

* Great Western Railway ... 2 plumes différentes.

Jean-Michel HEROUART nous communique l'information suivante relative à deux plumes de type Waverley de Great Western Railway :

 

 

waverley 2 diff.JPG

Plumes à première vue identiques, mais qui diffèrent par la fome de l'ajour et par l'écartement du lettrage, comme illustré ci-dessus. A vérifier dans nos collections...

 

09:10 Écrit par ra51 - dans Plumes Chemins de Fer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

27/09/2010

* British Railway Nibs...

It may help collectors to know a little about the imprints on the nibs of British Railway companies.

 In the early years of railways in the British Isles there were very many separate companies running rail services all over the country. On the 31 December 1922 there were 153 companies shown on the railway atlas. The next day, 1 January 1923, four large companies were formed by the amalgamation of smaller companies. These were :  

  • S.R. (Southern Railway) ;

SOUTHERN RAILWAY.jpg

  •  L.M.S. (London, Midland and Scottish Railway); 
  •   L.N.E.R. (London and North Eastern Railway);  

LNER.jpg

  • G.W.R. (Great Western Railway).

GREAT WESTERN No4.jpg

Many of the pre-1923 companies were very small and would not have had the resources to imprint their own pen nibs. There is no record of those that did. My own collection, which is certainly not comprehensive, includes only : 

- G.E.R. – Great Eastern Railway

GREAT EASTERN RAILWAY.jpg

 - G.N.R. – Great Northern Railway

GNR No 5.jpg

- L & S.W.R. – London and South Western Railway ;

- N.E.R. – North Eastern Railway ;

- MET. RLY. Metropolitan Railway ;

- Midland Railway ;

- Highland Rly.

Unfortunately there is one big problem! The name Great Western Railway (G.W.R.)

GREAT WESTERN No4.jpg

 was retained from a smaller company and was used to name the larger grouping in 1923 – so it is very difficult to date those nibs. They could be of any time from mid 1800s to 1922 !

A number of small companies were brought together in 1890 to form the G.C.R. (Great Central Railway). 

GCR No6.jpg

This was swallowed up into L.N.E.R. in 1923. Thus, any nibs marked G.C.R. can be dated 1890 – 1923. Many L.M.S. nibs have an ERO number (e.g. LMS ERO 90397). 

LMS ERO.jpg

This was an initiative of that company to rationalise stationery used by giving each item a number. This work was done by the Executive Research Office (E.R.O.).

It is worth noting that some companies used initial letters for nib imprints, others used full words and some used both. Southern Railway and Great Western Railway are examples of where full words are used. 

The railway system was nationalised in 1948 after which pen nibs were stamped with B.R. (British Railways) followed by one of the two new regions in brackets – B.R.(W) and B.R.(E). Numbers (from the B.R. stationery catalogue) followed these letters (e.g. B.R. (W) No.14 or B.R.(E) B657). 

BR (W).jpg

After some years (in the mid-1950s) the regional identities disappeared and all nibs were imprinted with the simplified B.R. and a stationery catalogue reference number (e.g. B.R.1352/3). Finally, the organisation that administered the stationery for the nationalised railways was called the Railway Clearing House (R.C.H).

RAILWAY CLEARINGHOUSE.jpg

 BR N0 4.jpg

Some nibs are found with those words or letters. (e.g. RCH No 6 or Railway Clearing House B). 

Most of the nibs do not have a maker’s mark although there are examples where they do. The LNER B 664 nib is an example where Macniven and Cameron negotiated the inclusion of the name of their company on the nib. 

I hope this is of some help when railway nibs of the British Isles find their way into your collections. It is not an easy story to follow. If you find something that does not fit this simplified pattern then please let me know. It is likely that you will have found one of the pre-1923 independent companies.

It would be very good if Portmadoc, Croesor & Beddgelert Railway (P.C & B.R) or Campbeltown and Machrihanish Light Railway (C & M.L.R.) were to appear in a flea market in Paris or Antwerp !

I'd like to   point out that there are other railways around the world that use the English language - notably the USA - and that these could appear to the British.  I wonder if we could find a list of all the American companies to help us solve these puzzles ? I am looking at one imprinted '' N. & W R'Y CO''.  Is it from the USA ?

 

 

 

 Michael Woods

michaelwoods@suffolkonline.net

 

 

 

 

 

 

06/03/2010

* Quelques "Chemins de Fer" peu courantes...

NER 21

 

NER 21   DIF

 

RAIL PEN

Courtesy J.-M. Herouart

09:34 Écrit par ra51 - dans Plumes Chemins de Fer | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

11/02/2010

* A toute vapeur ... (4)

 Pour le plaisir des yeux ...

La Roue Ailée

Fabriquée par Blanzy Poure

pour les chemins de fer Russes

renseignement qui m'a été communiqué par Mr. R. M.

Grand spécialiste des BP ... J.M.H.

   

PLume chemin de fer BP roue ailée 3 

 

17:32 Écrit par ra51 - dans Plumes Chemins de Fer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

* A toute vapeur... (3)

Accros à la vapeur ? ...

suivez ce lien !  vous ne serez pas déçu par les vidéos ...

http://atoutevapeur.skyrock.com/1.html

14:50 Écrit par ra51 - dans Plumes Chemins de Fer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

04/02/2010

* A toute vapeur ... (2)

 Toledo, Wabash and Western Railaway (1865) 

Cette voie ferrée était déjà une combinaison de plusieurs chemins de fer : Toledo, Wabash and Western Railway, Great Western Railway of Illinois 1865, Sangamon and Morgan Railroad 1853, Northern Cross Railway 1847, Illinois and Southern Iowa Rairoad 1865, Quincy and Toldeo Railroad 1865, Toledo and Wabash Railway 1865, Wabash and Western Railroad 1859, Toledo and Wabash Railroad 1858, Toledo, Wabash and Western Railroad 1858, Great Western Railway of Illinois 1865, Sangamon and Morgan Railroad 1856, Northern Cross Railway 1847, Illinois and Southern Iowa Railroad 1865, Quincy and Toledo Railroad 1865, Toledo and Wabash Railway 1865, Wabash and Western Railroad 1859, Toledo and Wabash Railroad 1858, Toledo, Wabash and Western Railroad 1858, Lake Erie, Wabash and St. Louis Railroad 1856, Toledo and Illinois Railroad 1856, Warsaw and Peoria Railroad 1865.

wabash train

Cet ancètre du système Wabash au début de la Northern Cross Railway fut le premier chemin de fer construit dans l’Illinois. La Toledo and Illinois Railroad a été fondée le 20 avril 1853 dans l’ohio, pour construire à partir de Toledo à l’ouest du lac Erié à la Indian State Line. La  Erie Lake, Wabash and St. Louis Railroad a été louée à l’Indiana State Line pour poursuivre à l’ouest la ligne Wabash dans l’Illinois vers St. Louis, Missouri ; les deux entreprises ont fusionné le 4 août 1856 pour former la Toledo, Wabash and Western Railroad, d’une longueur totale de 243 miles.  L’entreprise est vite partie en faillite et a été vendue à forclusion. La Toledo and Wabash Railroad a été louée le 7 octobre 1858 et a acquis la partie Ohio le 8 octobre.  La Wabash and Western Railroad fut louée le 27 septembre et a acquis la partie de l’Indiana le 5 octobre.  Le 15 décembre, la fusion des deux entreprises devint la Toledo and Wabash Railway.

 Cette société a fusionné avec la Great Western Railway of Illinois, The Illinois and Iowa Southern Railroad, la Quincy and Toledo Railroad et la Warsaw and Peoria Railroad pour former au final la Toledo, Wabash and Western Railway. C’est ce groupe de chemins de fer qui forme le début du système Wabash avec le changement de nom en 1877.

(à suivre)

19:09 Écrit par ra51 - dans Plumes Chemins de Fer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

02/02/2010

* A toute vapeur ... (1)

Plumes de la ‘ Wabash Railroad ’          

par J.M. Herouart

Historique

Le chemin de fer Wabash (sigle WAB) est un chemin de fer de classe I qui opérait dans le centre nord des Etats-Unis. Il a servi sur une grande surface, dans les Etats de l’Ohio, Indiana, Illinois, Iowa, Michigan, le Missouri et l’Ontario.  Ses connexions primaires inclurent Chicago Illinois, Kansas City Missouri, Detroit Michigan, Buffalo New York, St. Louis Missouri et Toledo Ohio.  Son principal domaine fut le trafic marchandises – ligne directe de Kansas City à Detroit -, sans passer par Saint-Louis ou Chicago. 

Wabash 1


Le nom de Wabash Railroad ou Wabash Railway se réfère à des entités différentes formées au fil des ans en utilisant l’un ou l’autre de ces deux noms.  La première Cie à utiliser uniquement Wabash a été le chemin de fer ‘Wabash’ en janvier 1877, changement de nom de la Toledo, Wabash and Western Railway, formée le 1 juillet 1865.  La société tire son nom de la rivière Wabash (475 miles-764 km), rivière du sud ouest de E.-U., au nord ouest de l’Ohio près de Fort Recovery, dans le nord de l’Indiana à l’Illionois où elle se forme, au sud, à la frontière de l’Indiana avant de se déverser dans l’Ohio, dont elle est le plus grand affluent au nord. 

Le nom ‘Wabash’ est une orthographe anglaise dérivée du nom français ‘ Ouabache’.  

Wabash 2


L’identité du nom de chemin de fer Wabash disparut à partir de 1964 lorsque la Norfolk et Western Railway le louèrent.  Les deux ont fini par devenir une partie du système de la grande Norfolk Southern.

(à suivre)

19:09 Écrit par ra51 - dans Plumes Chemins de Fer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

23/01/2010

* Plumes Chemins de Fer : abréviations

Le lettrage des plumes des réseaux de chemin de fer se résume généralement à une abréviation composée des premières lettres de leur dénomination.

DB pour Deutsche Bahn en Allemagne, BR pour British Railways en Angleterre, OBB pour Österreichische Bundesbahnen en Autriche, SNCB (ou SNCFB) en Belgique, RENFE pour Red Nacional de Ferrocarriles Españoles en Espagne, SNCF en France, P.L.M. pour Paris Lyon Méditerranée, FS pour Ferrovie dello Stata en Italie, CP pour Comboios de Portugal, etc… aucun problème pour les réseaux les plus connus.

Ca se complique quand il s’agit des réseaux d’un autre continent notamment aux Etats-Unis.

 loco vapeur 2 12cm


Ci-dessous la liste des principales compagnies ; si vous avez d'autres renseignements, merci de les communiquer. 

  1. A & N W RY CO : Austin & Northwestern Railroad Co. 

  2. B B B & C RY CO : Buffalo Bayou, Brazos & Colorado    Railroad Co. 

  3. C & M RY CO : Central & Montgomery Railroad Co. 

  4. C C S D & R G N G RY CO : Corpus Christi, San Diego & Rio Grande Narrow Gauge Railroad Co. 

  5. C O & G RY CO : Choctaw, Oklahoma & Gulf Railroad Co. 

  6. C O W RY CO : Clinton, Oklahoma & Western Railroad Co. 

  7. C R I & P RY CO : Chicago, Rock Island & Pacific Railroad Co. 

  8. C T & M C RY CO : Chicago, Texas & Mexican Central Railroad Co. 

  9. C T RY CO : Columbus Tap Railroad Co. 

  10. C V R R : Cumberland Valley Railroad 

  11. D & P RY CO : Denison & Pacific Railroad Co. 

  12. D & S E RY CO : Denison & Southeastern Railroad Co. 

  13. D & W RT CO : Dallas & Wichita Railroad Co. 

  14. E L & R R RY CO  : East Line & Red River Railroad Co. 

  15. E T RY CO : East Texas Railroad Co. 

  16. G B & C N G RY CO : Galveston, Brazos & Colorado Narrow Gauge Railroad Co. 

  17. G C & S F RY CO : Gulf, Colorado & Santa Fe Railroad Co. 

  18. G H & H RY CO : Galveston, Houston & Henderson Railroad Co. 

  19. G H & S A RY CO : Galveston, Harrisburg & San Antonio Railroad Co. 

  20. G RY CO : Georgetown Railroad Co. 

  21. G W T & P RY CO : Gulf, West Texas & Pacific Railroad Co. 

  22. H & G N RY CO : Houston & Great Northern Railroad Co. 

  23. H E & W T RY CO : Houston, East & West Texas Railroad Co. 

  24. H T & B RY CO : Houston Tap & Brazoria Railroad Co. 

  25. H & O B RY CO : Henderson & Overton Branch Railroad Co. 

  26. H & T C RY CO : Houston & Texas Central Railroad Co. 

  27. I & G N RY CO : International & Great Northern Railroad Co. 

  28. I RY CO : Indianola Railroad Co.  

  29. L & S V RY CO : Longview & Sabine Valley Railroad  

  30. Co.M E P & P RY CO : Memphis, El Paso & pacific Railroad Co. 

  31. M K & T RY CO : Missouri, Kansas & Texas Railroad Co. 

  32. M K & T E RY CO : Missouri, Kansas & Texas Extension Railroad Co. 

  33. N T & S F RY CO : North Texas & Santa Fe Railroad Co. 

  34. P & S F RY CO : Panhandle & Santa Fe Railroad Co. 

  35. Q A & P RY CO : Quanah, Acme & Pacific Railroad Co. 

  36. S A & M G RY CO : San Antonio & Mexican Gulf Railroad Co. 

  37. S P RY CO : Southern Pacific Railroad Co. 

  38. T & N O RY CO : Texas & New Orleans Railroad Co. 

  39. T & P RY CO : Texas & Pacific Railroad Co.  

  40. T & S T L RY CO : Texas & St. Louis Railroad Co. 

  41. T C RY CO : Texas Central Railroad Co. 

  42. T M RY CO : Texas Mexican Railroad Co. 

  43.  T T RY CO : Tyler Tap Railroad Co. 

  44.  T W N G RY CO : Texas Western Narrow Gauge Railroad Co.

  45.  T TRUNK (T T) RY CO : Texas Trunk Railroad Co. 

  46.  W & N W RY CO : Waco & Northwestern Railroad Co.

  47.  W C RY CO : Washington County Railroad Co. 

  48. W T RY CO : Waxahachie Tap Railroad Co.


 

      Suite à l'extrait sur les plumes et sigles des Cies USA.


Il a existé plus de 10.000 Cies (dix mille), railroad au States et quelques centaines en Grande Bretagne,
la plupart n'existent plus, ayant été des faire valoirs, sociétés 'papier' pour bloquer des terres,ou absorbées  par d'autres plus puissantes financièrement, ou n'ayant plus d'utilité dans l'ère 'moderne'.
La CONRAIL, organisme Railroad des USA a aussi regroupé beaucoup de Cies suite à des Railroad Congress Act , mettant souvent un terme à faillites frauduleuses, bagarres innombrables, et financement d'état.

De plus beaucoup de Cies ont changé de nom à la suite de fusions ou rachats multiples, il n'est pas rare de voir des Cies changer 6 à 8 fois de nom, des Cies qui n'ont que 6 ou 8 milles de lignes. Il y a aussi des anecdotes croustillantes, de Cies rivales qui engageaient des mercenaires, pistoleros, et autres bandits pour faire retarder des travaux afin d'avancer plus vite d'autres tronçons de voies et occuper des terres non cédées ou vendues, et aussi les 'guerres' entre tribus Indiennes et la fédération Américaine qui s'amorçait, et les Cies qui s'appropriaient sans scrupules leurs territoires.
Pour le Canada c'est similaire mais la quantité de Cies est assez réduite (par rapport au USA).
Pour les autres pays du monde c'est assez ardu à trouver des renseignements, y compris pour la France. Je ne sais absolument pas ce qu'il peut exister en plumes de Cie RR, le nombre de Cies dans le monde laisse penser que ce peut être important, mais je n'ai rien trouvé sur ce sujet.
Amicalement

.J.M. Herouart

Cheval de fer qui galope dans les grandes prairies.

16:10 Écrit par ra51 - dans Plumes Chemins de Fer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |