17/06/2015

* Le Petit Caporal ...

Vraisemblablement en mémoire de ses deux campagnes d'Italie,  PRESBITERO avait manufacturé une plume entièrement imprimée en français.

(cliquez sur l'image pour agrandir)

caporal 001.jpg

" Pourquoi ce surnom de "Petit Caporal", alors que justement, Napoléon est sorti d'une école d'officiers?
En voici l'explication:
Ils (les soldats) ont créé d'instinct la légende du Petit Caporal.  Ces deux derniers mots avaient, dans la bouche de ces braves, une portée considérable qu'il convient de déterminer: le caporal, c'est le camarade de chambrée, c'est le gradé dont l'autorité est presque fraternelle. Il ne quitte jamais son escouade. Chargé de veiller à tous les besoins de ses inférieurs, il n'est exempt d'aucun de leurs dangers, il fait le métier de simple soldat, tout en ayant une responsabilité. Donc, en adoptant ce sobriquet bizarre, ces modestes soldats affirmaient que leur Empereur était pour eux un camarade investi du grand commandement.
Voilà la vérité, sans apprêt, sans réserve, qui est sortie de toutes les chaumières de France! "

Extrait de l’ouvrage Napoléon intime - Arthur-Lévy - (1847 -1931) pp. 284-285

Communication de Daniel Mine (Adh CCOE n° 582)

 

11:53 Écrit par ra51 - dans Plumes italiennes | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

07/12/2013

* L'ancre estampée des plumes LOCATI...

Déjà évoquée dans nos colonnes par Pierre Bertin, Paolo Bovi, Valerio Pacciolla, voici une synthèse de l'étude réalisée par un groupe de collectionneurs italiens  proposant une codification définitive qui devrait faciliter les échanges.

Elle est basée sur quatre critères :

a) anneau d'ancrage, sans ou avec pénétration de la barre de soutien (partielle ou entière);

b) présence ou non d'une barre perpendiculaire à la barre de soutien ;

c) extrémité des pointes : triangulaires ou linéaires ;

d) présence ou non d'un renforcement de la base.

Ci dessous, le texte complet et original de leurs travaux ainsi que les schémas explicatifs.

---------------

Abbiamo ritenuto necessario pensare ad una codifica univoca delle ANCORE che, molto spesso, compaiono sui pennini LOCATI. Abbiamo esaminato con estrema accuratezza tutti i pennini a nostra disposizione. 

Abbiamo tenuto nella corretta considerazione le proposte sullo stesso argomento già elaborate in precedenza da altri calamofili ed a noi note come, per esempio, quella di Pierre Bertin.

 Abbiamo, a nostra volta, elaborato delle proposte individuali che ci hanno portati alle seguenti conclusioni:

  • a) la forza impressa dalla punzonatrice non è sempre uguale e, quindi, il prodotto di tale azione molto spesso presenta caratteristiche differenti. Riteniamo che possa derivare da ciò l’estrema difficoltà che abbiamo  riscontrato nell’attribuire una codifica precisa alle punte dell’ancora: nella stessa scatola i pennini molto marcati sembra che abbiano le punte piene (o solo una delle due) mentre gli altri sembra che le abbiano lineari;

 

  • b) i punzoni non sempre mantengono il medesimo rapporto nelle dimensioni dei vari componenti. Tra pennini  dello stesso tipo, presenti in scatole differenti, ne abbiamo trovati alcuni che presentavano un rapporto tra il diametro della cicala e la lunghezza del fusto molto differente;  

 

  • c)  nonostante sulle scatole dei pennini o all’interno delle stesse sia detto che l’ANCORA è un marchio depositato, su scatole diverse si indicano marchi diversi  (Fig. 1 e Fig. 2). Con queste premesse è difficile pensare che in fabbrica ci fosse una particolare attenzione al marchio;

 

  • d)  coniugando i risultati della nostre verifiche abbiamo cercato di determinare solo le componenti basilari per un’efficace codifica e quindi evitare di aggiungere ulteriori elementi che, alla fine, avrebbero reso ogni pennino LOCATI un esemplare unico.

Codifica

Abbiamo deciso di suddividere il marchio in quattro parti (vedi Fig. 3) e di associare ad esso un codice di quattro cifre.

In questo modo sarà facile ricordare il codice in quanto la posizione della cifra indicherà la zona specifica di riferimento ed il valore della cifra il contenuto della zona stessa.

ancora.jpg

 Fig. 1

ancora 2.jpg

 Fig. 2

ancora 3.jpg

Fig. 3

Utilizzando le sole variabili che abbiamo deciso di prendere in considerazione, risulta che:

  • a) il primo numero, quello che fa riferimento alla “cicala”, assume i valori:

0         nel caso di CICALA NON PENETRATA

1         nel caso di CICALA PENETRATA PARZIALMENTE

2         nel caso di CICALA PENETRATA COMPLETAMENTE

 

  • b) il secondo numero, quello che fa riferimento al “ceppo”, assume i valori:

0         nel caso di CEPPO ASSENTE

1         nel caso di CEPPO PRESENTE

 

  • c) il terzo numero, quello che fa riferimento alle “punte”, assume i valori:

0       nel caso di PUNTE LINEARI

1   nel caso di PUNTE TRIANGOLARI

 

  • d) il quarto numero, quello che fa riferimento al “rinforzo”, assume i valori:

 0       nel caso di RINFORZO ASSENTE

 1       nel caso di RINFORZO PRESENTE.

Abbiamo concluso che questo sistema di codifica sia facile da ricordare e consenta qualsiasi ampliamento sia in termini di aggiunta di elementi tipizzanti (sarebbe sufficiente aggiungere una cifra) che di variazioni nella tipologia già individuata (sarebbe sufficiente aggiungere dei valori).


Esempi di codifica

ancora 4 a.jpg

ancora 4.jpg

Pensiamo che la semplicità del sistema da noi già adottato sia inconfutabile e ci aiuterà negli scambi. 

Suggeriamo, anche se non lo riteniamo indispensabile, di far precedere il codice da una “A” per precisare che lo stesso fa riferimento all’ancora.

Cordialmente

 Paolo Bovi     Stefano Mariotti    

Valerio Pacciolla     Pierluigi Peressini

 

07:21 Écrit par ra51 - dans Plumes italiennes | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/04/2013

* Locati jette l'ancre, mais laquelle ? (suite)

Pierre Bertin suggérait dans un post récent qu'une étude des différents types d'ancre figurant sur les plumes LOCATI soit envisagée, en souhaitant que celle-ci soit menée par nos collègues italiens. Paolo Bovi nous signale que cette étude a déjà été réalisée par Stefano Mariotti et nous communique un tableau récapitulatif schématisant les modèles recensés, tableau auquel il a ajouté les types 2a et 3a :

Bonjour,

Ho visto che sul vostro bellissimo sito avete trattato l’argomento ancora Locati, per la verità ho trovato il collezionista italiano Stefano Mariotti che si è preoccupato di catalogare le varie forme trovate di questa ancora. Io e altri collezionisti, non conoscendo altre modalità,  abbiamo adottato questo sistema.

Ho aggiunto ai 6 tipi predisposti da Mariotti  i nuovi   2 a  e  3 a  trovati nella mia collezione.  Mi fa quindi piacere sottoporre alla vostra attenzione questa catalogazione.

Cordiali saluti

Paolo Bovi

Ancora-locati-mariotti.jpg

 
Merci à eux pour cette mise au point claire et précise qui nous sera bien utile pour notre classement.

25/01/2013

* Umberto : jumeaux, triplés ou grande famille ?

Suite à l'article de Rodolfo sur deux plumes à l'effige d'UMBERTO (CIE et CIE) et sa question quant à l'existence d'une estampe différente du portrait, Serge et Valter se sont manifestés et nous ont communiqué quelques scans qui présentent des variations de l'estampe, mais aussi de la gravure des lettrages.

Commençons par le portrait. Il serait tentant d'affirmer qu'il existe bien deux types d'effigie, en se référant à la représentation ci dessous :

(cliquez sur les images pour agrandir)

Umberto Serge & Valter.jpg

Soit Umberto avant et après son passage chez ''Weightwatchers'' et un brin de chirurgie esthétique pour remodeler le nez et effacer le double menton.  Ce serait faire abstraction des intermédiaires suivants :

Umberto Serge & Valter 2.jpg

où on pourrait mettre en évidence le bombé du front pour les deux premières, la pomme d'Adam saillante pour les trois premières, le nez épaté pour la dernière, etc.

Poussons le bouchon plus loin encore en examinant les deux clichés ci-dessous :

Umberto RA.jpg

Pas de doute, nous sommes bien en présence de deux estampes différentes, le premier portrait massif, trapu, le second plus élancé, la courbe du front différente, la forme du nez ...

Et non ! Il s'agit de la même plume, numérisée pour celle de gauche verticalement, horizontalement pour la seconde.

Autre piège de la numérisation : pointe de la plume dirigée vers le haut ou vers le bas ?

 Umberto RA 2.jpg

Le tracé du cou apparaît en creux sur la première, en relief sur la seconde.  Mais c'est bien la même plume, le balayage de la lampe du scanner et ses ombres portées ou non ont fait la différence. Evitons donc les conclusions hâtives.

Pour en revenir à la première illustration, Umberto "enrobé" et Umberto "mince", il s'agit vraisemblablement de deux estampes distinctes, les scans ayant été réalisés de la même manière par Serge et Valter. Pour en être certain, il suffirait que ces deux plumes soient numérisées côte à côte. Nos deux collègues vont certainement franchir le pas...

Passons au lettrage.  Toutes les plumes sont gravées en lettre bâton. Le numéro figurant sur le talon est généralement incliné de droite à gauche (vers le haut), sauf dans l'exemple ci-après où il a subi une rotation de gauche à droite (vers le bas) :

Umberto VAlter numéro atypique.jpg

Le montage qui suit présente quelques gravures différentes. On notera :

 

Umberto lettrage.jpgLes 1ère et 3ème lignes justifiées à gauche dans l'exemple 1 ;

les 1ère et 2ème lignes justifiées à gauche et à droite dans l'exemple 5 ;

l'absence de N° précédant 843 dans l'exemple 2 ;

les différences du (°) de N°  et la forme du &.

Toutes ces remarques prouvent bien que de nombreuses éditions de cette plume estampée ont été réalisées sous le règne d'Umberto Ier (de janvier 1878 à juillet 1900) et sans doute également à titre posthume.

07:17 Écrit par ra51 - dans Plumes italiennes | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

03/02/2012

* La Cloche de Mincal ...

Autre logo, autre firme italienne.  La société MIN.CAL. acronyme de « Minuterie Calibrate », était établie à Turin et dirigée par Pietro Campanaro.

Il débuta son activité en produisant des articles de précision et avait donc à sa disposition des techniciens habiles et des machines perfectionnées.
Ensuite il s’orienta vers la fabrication de plumes, de très bonne qualité par rapport à sa concurrence italienne.

Mincal.jpg

Mincal (1).jpg

Son logo, une cloche, (parfois deux) se retrouve sur les boîtes et sur la plupart des plumes.

Mincal (5).jpg

Mincal RA.jpg

Rodolfo.

07:00 Écrit par ra51 - dans Plumes italiennes | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

31/01/2012

* L'aigle de Legnani (L.U.S.) ...

L'usine Legnani LUS, (LUS pour Legnani Umberto de Saronno), en province de Varèse -plus renommée pour sa célèbre liqueur Amaretto que pour ses plumes-, a commencé la production tout au début des année '30.
Avec sa femme Giuseppina Carnelli il débuta une activité constituée initialement par la production de punaises et plumes, et se développa par la suite avec la production de stylos et stylo-bille.

Legnani boîte (1).jpg

Quant au logo, un aigle avec une plume dans les serres,  je ne sais pas dire s'il a un rapport quelconque avec l’aigle de Soennecken.

Legnani boîte 2.jpgLa période au cours de laquelle Legnani a commencé sa production coincidait avec la période du fascisme, et l’aigle était un des symboles préféré par le régime.
C'est peut-être la raison de son choix. La plume voulait souligner, évidemment, son activité.
Ci-dessous, un lien Internet intéressant avec des photos de l’usine Legnani, et deux plumes à l’aigle (une sans plume, la tête de l'aigle tournée vers sa gauche et une avec la plume, tête tournée à droite)

http://www.pentrace.net/penbase/Data_Returns/full_article.asp?id=406

 Legnani tête à gauche.jpg

Legnani tête à droite.jpg

On notera chez Legnani que, pour des modèles de plumes identiques, l'aigle est présent ou absent, selon le cas. Par exemple, la Corona 1920 représentée ci-dessus existe en version bronze, sans l'aigle.

Rodolfo

07:47 Écrit par ra51 - dans Plumes italiennes | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

14/02/2010

* Locati

Grazie a Valerio che ha avuto la gentillezza di farci pervenire un catalogo della ditta Locati, permettendoci cosi di fare un elenco della produzione di questo fabricante italiano.

 

Locati 1

 

1/2

LOCATI * TEKNOS * 420 * E.C. & F.

 

réservoir supérieur

 3/4

LOCATI * TEKNOS * 420 * E.C. & F.

 

réservoir supérieur

1   

LOCATI * TEKNOS * 420 * E.C. & F.

 

réservoir supérieur

1 1/2

LOCATI * TEKNOS * 420 * E.C. & F.

 

réservoir supérieur

2   

INVITTO * PLACORO * 2

dorée

plume stylo

2   

LOCATI * TEKNOS * 420 * E.C. & F.

 

réservoir supérieur

2 1/2

LOCATI * TEKNOS * 420 * E.C. & F.

 

réservoir supérieur

3   

LOCATI * TEKNOS * 420 * E.C. & F.

 

réservoir supérieur

4   

INVITTO * PLACORO * 4

dorée

plume stylo

4   

LOCATI * TEKNOS * 420 * E.C. & F.

 

réservoir supérieur

5   

LOCATI * TEKNOS * 420 * E.C. & F.

 

réservoir supérieur

6   

INVITTO * PLACORO * 8

dorée

plume stylo

8   

INVITTO * PLACORO * 6

dorée

plume stylo

10

ancre gravée * M.LOCATI * N° 10

 

 

10

LOCATI * N°10 * E.C. & F.

inox

plume stylo

Locati 2

15

ancre gravée * M.LOCATI * N. 15 * MILANO

bronze

 

23

ancre gravée *N° 23C * LOCATI * E.C. & F.

blanche

 indent

42

M.LOCATI * E. 42 * BREVETTATO

 

 

42

ancre gravée * N° E 42 * LOCATI * E.C. & F

bleue

 

52

ancre gravée * M. LOCATI * N° 52 ES * MILANO

 

 

90

ancre gravée * M.LOCATI * N. 090 ES * MILANO

 

 

91

ancre gravée * M.LOCATI * N. 091 ES * MILANO

grise

 

92

ancre gravée * M.LOCATI * N. 092 ES * MILANO

 

 

93

ancre gravée * M.LOCATI * N. 093 ES * MILANO

 

 

 

 locati 3

94

ancre gravée * M.LOCATI * N. 094 ES * MILANO

 

 

95

ancre gravée * M.LOCATI * N. 095 ES * MILANO

 

 

110

 ancre gravée * M. LOCATI N° 110 MILANO

grise

 

112

N° 112 ES * LOCATI * E.C. & F.

 

 

127

ancre gravée * N° 127 * LOCATI * E.C. & F.

dorée

type Henry ( = EVA 321)

130

ancre gravée * N° 130 * LOCATI * E. C.  & F.

bleue

 

130

ancre gravée * N° 130 * LOCATI * E. C.  & F.

dorée

 

130

ancre gravée * M.LOCATI * N° 130 EF * MILANO

bronze

 

  

locati 4

130

ancre gravée * N° 130  * LOCATI  *  E.C.& F.

grise

indent

138

ancre gravée * N° 138 * LOCATI * E.C. & F.

 

(EVA 319)

149

ancre gravée * M.LOCATI * N° 149 ES * E.C. & F.

 

 

150

N° 150 ES * LOCATI * E.C. & F.

dorée

 

150

N° 150 ES *M.LOCATI * MILANO

 

 

160

ancre gravée * M. LOCATI  * N° 160  ES  * MILANO

bronze

type corona (EVA 320)

178

ancre gravée  * N° 178  *LOCATI  *   E.C.& F.

grise

type bec d'oiseau (EVA 322)

 locati §

186

ancre gravée *M.LOCATI * N. 186 ES * MILANO

bronze

 

192

ancre gravée * M.LOCATI * N. 192 ES * MILANO

bronze

 

195

ancre gravée * M. LOCATI * N° 195 ES * MILANO

gris clair

215

ancre gravée * N° 215 * M. LOCATI * E.C. & F.

bronze

 

230

ancre gravée * N° 230  * LOCATI * E.C. & F.

grise

Type Falcon jour rectangle

230

ancre gravée N° 230 ES * LOCATI * E.C. & F.

blanche

Type Falcon jour rectangle

239

ancre gravée * M. LOCATI * N° 239 ES * MILANO

bronze

Type Parlamento

265

ancre gravée N°265 * LOCATI * E.C. &  F.

grise

290

ancre gravée N°290 * LOCATI * E.C. &  F.

bronze

 

305

N° 305 * LOCATI * E. C. & F.

bronze

 

326

N° 326 * PINOCCHIO * BREVETTATO

bronze

Type Pinnochio

326

N° 326 * PINOCCHIO * BREVETTATO

dorée

Type Pinnochio

327

M. LOCATI * ancre gravée * N° 327 E.S. * MILANO( impression inversée)

blanche

(=EVA 317)


 locati 5
 

327

M. LOCATI * ancre gravée * N° 327 E.S. * MILANO

blanche

 

456

N° 456 ES * LOCATI* EC & F

bronze

(=EVA 318)

456

ancre gravée * N° 456 E.S. * M.LOCATI * MILANO

dorée

Type Ballon

514

ancre gravée * N° 514 * LOCATI * E.C. & F.

 

 

514

M.LOCATI * N° 514 ES *MILANO

bronze

(= EVA 325)

516

ancre gravée * N° 516 * LOCATI * E.C. & F.

bronze

 

520

1 * ancre gravée * N° 520 * LOCATI * E.C. & F.

blanche

Type grenade

 locati 6

522

2 * ancre gravée *  N° 522 * LOCATI * E.C. & F.

blanche

Type grenade

524

3 * ancre gravée * N° 524 * LOCATI * E.C. & F. 

blanche

Type grenade

526

4 * ancre gravée  * N°526 * LOCATI * E.C. & F.

grise

Type grenade

528

5 * ancre gravée * N°528 * LOCATI *  E.C. & F.

grise

Type grenade

530

6 * ancre gravée * N°530 * LOCATI *  E.C. & F.

grise

Type grenade

610

ancre gravée * N° 610 * LOCATI * PLATINITE * E.C. & F.

inox

 

635

ancre gravée * N° 635 * LOCATI * PLATINIDE * E.C. & F.

inox

 

635

PLATINIDE * M. LOCATI * MILANO * 635 EF

inox

 

645

PLATINITE * ancre gravée * N° 645 * LOCATI * E.C. & F.

inox

 

650

ancre gravée * N° 650 * LOCATI * PLATINITE * E.C.& F.

inox

 

670

ancre gravée * N° 670 * LOCATI * PLATINITE * E.C. & F.

inox

type reclame

728

ancre gravée * N° 728  ES * M. LOCATI *  MILANO

bronze

1 jour rond 

736

ancre gravée * N° 0736 ES * M. LOCATI MILANO

bronze

Type Napolitana

850

ancre gravée * N° 850 * LOCATI * E.C. & F.

bronze

Type main (EVA 323)

locati 7

 

850

ancre gravée * N° 850 * LOCATI * E.C. & F.

dorée

Type main

900

ancre gravée *N° 900 * LOCATI* E.C. & F.

bleue

 

900

ancre gravée * M.LOCATI * 900 ES * MILANO

noire

 

925

ancre gravée * N° 925 * LOCATI * E.C. & F.

bleue

 

934

ancre gravée * N° 934 * LOCATI * E.C. & F.

dorée

Tour Eiffel (EVA 324)

950

ancre gravée * M.LOCATI * N. 950 * BREVETTATO

bronze

 

1250

 ancre gravée * N° 1250 E.S. * M.LOCATI * MILANO

 

 

1250

 ancre gravée * N° 1250  *   LOCATI   *  E.C.& F.

grise

 droite 

jour V

2000

ancre gravée * M.LOCATI * 2000 *BREVETTATO

bleue

 

 locati 8

  

locati 9

locati 10

 

locati 11

 

20:39 Écrit par ra51 - dans Plumes italiennes | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |